[Reportage Focus] L’Espagne, pionnière de la lutte contre les violences faites aux femmes

Samedi 24 novembre, Madrid

Bonjour à toutes et à tous,

Demain, c’est la Journée internationale pour l’élimination des violences commises contre les femmes.

A cette occasion j’ai commis cet article et ce reportage télé (qui n’est pas la dernière version* à cause d’une erreur en bout de chaine)

Capture d’écran 2018-11-26 à 10.10.30.png

L’article est aussi là pour apporter des détails, pallier la frustration due à ce petit format (6mn) pour lequel j’ai dû jeter des séquences entières à la poubelle, faute d’espace.

Pour ce reportage, j’ai pu passer deux jours dans les tribunaux espagnols spécialisés dans la violence de genre, assister à une journée d’audiences (procédure orale) puis à plusieurs procès dits « rapides » pour les délits considérés comme « moins graves et flagrants ».

[Merci à la juge française Véronique Imbert de m’avoir aidée à démêler les différences entre le système judiciaire spécialisé espagnol et ce qui se fait en France par exemple]

À Madrid, avec Charles Diwo, nous avons rencontré la présidente de l’Observatoire contre la violence domestique et de genre. Une interview fleuve, passionnante, qui soulève beaucoup d’interrogations sur les responsabilités individuelles et collectives (interview qui n’est pas dans le reportage: pensez à lire l’article !!)

A Séville, avec Maxime Rousseau, nous sommes allés interviewer des *supervivientes* (survivantes). Des femmes qui sont sorties du cercle de la violence grâce à une association qui les aide non seulement dans leurs démarches familiales et juridiques, à (re)trouver du travail mais aussi à reprendre confiance en elles.

Puis nous avons passé une matinée avec Pepa Bueno, qui anime le programme radio Hoy por Hoy, le plus écouté en Espagne (environ 30% de part d’audience). Cette journaliste, très suivie sur Twitter avec ses 322 000 abonnés, ne fait l’impasse sur aucun meurtre de femme dans son pays. Elle nous explique que les médias espagnols sont sensibilisés depuis plus de 20 ans au traitement des violences de genre… et nous a donné les pièges à éviter (exemple bête mais efficace : ne tendez jamais votre micro à un voisin ou une voisine après un meurtre de femme. Cela n’apporte absolument aucune information de valeur. Que savent « les gens » de ce qui se passe entre quatre murs ?)

Reportage diffusé hier sur France 24

*dans cette version j’utilise le mot « commuée » à mauvais escient et parle du cas Ana Orante au lieu d’Ana Orantes. Entre autres coquilles. France 24 a mis la première version en ligne.

[Reportage Focus] Espagne: dans l’enfer des exploitations de fraises

La région de Huelva, dans le sud-ouest de l’Espagne, est le paradis de la fraise. Des nombreuses ouvrières agricoles venues d’Europe de l’Est et du Maroc y sont employées pendant la saison de la récolte. Aujourd’hui, elles dénoncent les conditions de travail dans les exploitations. Certaines affirment être victimes d’agressions sexuelles et brisent l’omerta malgré les pressions.

Une enquête réalisée pour France 24
Commentaire: Margaux Subra-Gomez
Images: Mélina Huet

 

[France 24: Chronique du Jour] La libération sous caution de « La Meute » secoue l’Espagne

 

L’Aquarius attendu en Espagne: évolution de la situation

Mardi 12 juin au soir: les trois navires peuvent enfin se diriger vers Valence:

Vendredi 15 juin: Valence. Les bateaux n’arriveront pas avant dimanche 8h, heure locale. La région, aidée de la Croix Rouge, s’organise.

Samedi 16 juin: reportage sur l’organisation de l’accueil des 630 migrants à Valence puis intervention en plateau (erratum sur le duplex : 70 traducteurs agréés (aide juridique notamment) et 400 traducteurs d’accompagnement)

[Reportage] « Tocaoras »: les militantes féministes du Flamenco // Strumming their fingers: The rise of female Flamenco guitarists 

I met the female flamenco guitarists who are strumming their stuff.

English version:

Version française (où l’on ne sait pas pourquoi la chaîne a soudainement décidé de doubler la tocaora japonaise alors que tout était déjà livré et sous-titré… Les mystères de la télévision…)