[Reportage news] Ukraine – À Izioum, la survie des mères et de leurs enfants pendant l’occupation russe

À Izioum, pendant cinq mois, des familles ukrainiennes avec des enfants en bas âge ont survécu à l’occupation russe, aux bombardements, et au manque de nourriture. Reportage de nos envoyés spéciaux Mélina Huet, Catherine Norris-Trent et Raïd Abu-Zaideh.

La jeune famille de Margarita a survécu plus de cinq mois sous l’occupation russe, dans cette ville d’Izioum longtemps située sur la ligne de front. Sa maison a été touchée à trois reprises : d’abord par l’explosion d’un char, puis par des tirs d’artillerie, et enfin par une bombe à fragmentation tombée dans le jardin. Margarita demandait aux soldats russes de lui donner des provisions pour nourrir sa famille, mais il n’y avait rien d’adapté à un nourrisson…

Antonina, mère de trois enfants, n’a pas pu fuir non plus à l’arrivée des Russes, alors enceinte de 7 mois. Elle rêve aujourd’hui de se réfugier en Allemagne, pour offrir un répit à ses enfants, dans l’espoir de revenir ensuite. « Nos écoles et nos jardins d’enfants sont complètement détruits, et il n’y a pas de soins médicaux appropriés, explique-t-elle. Je veux vivre, pas seulement survivre. »

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.